Revue de presse Data & Digital – Octobre 20182 min read

Notre revue de presse mensuelle dédiée à la Data et au Digital vous propose de découvrir les actus essentielles que vous auriez pu manquer. Au programme ce mois-ci : l’exploitation des données par les entreprises, la fusion entre Cloudera et Hortonworks, les avancées médicales grâce à l’IA, la libre circulation des données non personnelles…

Revue de presse Data & Digital - Octobre 2018

 

1. Data, IA… Pourquoi les entreprises n’exploitent pas assez leurs données

La transformation digitale est un sujet clé pour toutes les entreprises et pourtant beaucoup d’entre elles ont encore du mal à tirer réellement profit de leurs données. Dans cet article, Gilles Babinet revient sur les deux axes essentiels – bien que non suffisants – d’une transformation digitale réussie :  la valorisation de la donnée et les stratégies de mise en œuvre de l’intelligence artificielle.

A lire sur Harvard Business Review

 

2. Big Data : Cloudera et HortonWorks fusionnent…

Après les années de battage publicitaire, l’enthousiasme pour l’univers Big Data est retombé et les approches se sont diversifiées. La fusion annoncée de Cloudera et Hortonworks démontre un certain essoufflement d’Hadoop. L’absorption d’HortonWorks par Cloudera devrait se faire par un mécanisme d’échange d’actions. Les deux anciens leaders de l’univers Hadoop espèrent ensemble être plus forts et surtout mieux résister aux cinq grandes tendances actuelles.

A lire sur ITforBusiness

 

3. Pourquoi l’Europe mise sur la libre circulation des données non personnelles

Le Parlement européen a adopté début octobre un règlement autorisant la libre circulation des données non personnelles au sein de l’Union européenne. Ce texte vise à favoriser l’innovation, en particulier auprès des startups et des PME en quête de données pour proposer de nouveaux services. La libre circulation des données pourrait ainsi permettre au PIB de l’UE de croître de 4 % d’ici 2020.

A lire sur La Tribune

 

4. Google détecte le cancer du sein métastatique avec une précision de 99 %

Une équipe de chercheurs du Naval Medical Center de San Diego et de DeepMind (Google IA), ont mis au point une solution prometteuse pour combattre le cancer. Baptisée LYNA, cette Intelligence artificielle est capable, par le biais d’algorithmes, de détecter des tumeurs métastatiques du cancer du sein, avec une précision de 99%.

A lire sur Le Siècle Digital

 

5. L’Europe de l’intelligence artificielle reste trop fragmentée

L’intelligence artificielle est cruciale pour l’avenir de l’Europe, mais celle-ci y va – encore – en ordre dispersé. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le cabinet Roland Berger pour France Digitale et qui montre les différences de niveau et l’absence de coordination des pays européens en matière d’intelligence artificielle. Le rapport s’est penché en détail sur les 28 pays de l’Union, la Norvège et la Suisse.

A lire sur Les Echos

 

  • A propos
  • Derniers articles

Business & Decision

Groupe international de consulting et d'intégration de systèmes (CIS), leader de la Business Intelligence (BI) et du CRM, acteur majeur de l'e-Business. Le Groupe contribue à la réussite des projets à forte valeur ajoutée des entreprises et accompagne ses clients dans des domaines d’innovation tels que le Big Data et le Digital.

Il n'existe pas de commentaire pour le moment.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.