Livres blancs Webinars

Quelles sont les actualités qu’il ne fallait pas manquer ce mois-ci dans les secteurs de la Data et de l’Intelligence artificielle ? Au programme : l’importance de maîtriser l’IA avant qu’elle ne maîtrise votre entreprise, zoom sur l’IA Act bientôt adopté, les entreprises françaises pourraient être les premières à utiliser l’IA en 2024, l’autorité américaine de la concurrence se penche sur les investissements des Gafam dans l’intelligence artificielle, l’IA générative pourrait aussi servir à exploiter des données personnelles en toute sécurité…

J-12 icône webinar

IA Génératives : La puissance des technologies Microsoft pour votre entreprise

11 Juin 2024 |09h00 – 14h00 Paris
S'inscrire

1. Maîtrisez l’IA avant qu’elle ne maîtrise votre entreprise

Le marché du cloud connaît une très forte croissance depuis plusieurs années, notamment sous l’impulsion de l’intelligence artificielle, du Big Data et de l’apprentissage automatique. La tendance n’est pas près de s’arrêter puisque selon une étude de Gartner « 51 % des dépenses informatiques vont se déplacer des solutions traditionnelles vers le cloud public en 2025, contre 41 % en 2022 ».

Il devient impératif pour les entreprises d’évaluer leur maturité sur leur adoption de l’IA et de développer une culture axée sur les données.

À lire sur Le Journal du Net.

LIVRE BLANC

IA générative : visa pour un futur numérique plus interactif

Lire la suite

2. Intelligence artificielle : zoom sur l’ IA Act bientôt adopté

L’intelligence artificielle n’est pas un phénomène nouveau, en revanche son évolution est de plus en plus fulgurante, surtout depuis l’arrivée tonitruante des IA génératives telles que ChatGPT.

Alors que l’usage de l’IA et sa régulation ont toujours déchaîner les passions, l’IA Act a fait l’objet d’un accord début décembre 2023 et devrait entrer en application graduellement sur deux ans. Le point sur cette nouvelle réglementation bientôt adoptée.

À lire sur Solutions Numériques.

3. Dell : « les entreprises françaises seront les premières à utiliser l’IA en 2024 »

D’après une étude du constructeur Dell, les entreprises, notamment en France, ont déjà mis en route leurs projets d’intelligence artificielle.

« 36 % des entreprises françaises scénarisent déjà les nouveaux processus, 26 % sont en train d’acheter des solutions techniques, 7 % adaptent leurs données au bon format et 27 % ont même déjà lancé les calculs de fine-tuning. En définitive, il n’y a que 4 % des entreprises françaises qui excluent l’IA générative de leurs projets en 2024 », explique Sébastien Verger, directeur technologique de Dell France.

À lire sur Le MagIT.

4. L’autorité américaine de la concurrence se penche sur les investissements des Gafam dans l’IA

Les Gafam sont de nouveau dans le collimateur de la FTC (Federal Trade Commission), l’autorité américaine de la concurrence. Celle-ci s’inquiète des partenariats conclus par Google, Amazon et Microsoft avec les start-ups spécialisées dans l’intelligence artificielle générative, telles qu’Anthropic et OpenAI.

À lire sur Les Echos.fr.

5. L’IA générative pourrait aussi servir à exploiter des données personnelles en toute sécurité : la piste des données synthétiques

L’IA générative présente un risque accru de divulgation de données personnelle. Une équipe de chercheurs a en effet démontré qu’il était possible de révéler une grande quantité de données personnelles à partir d’une simple requête avec ChatGPT.

L’utilisation de « données synthétiques », des données représentatives de données réelles mais non identifiables, pourrait être une piste pour préserver la confidentialité des données personnelles.

À lire sur The Conversation.

👉 Retrouvez toute notre actu en temps réel en nous suivant sur LinkedIn 👈

Business & Decision

Groupe international de consulting et d’intégration de systèmes (CIS), leader de la Business Intelligence (BI) et du CRM, acteur majeur de l’e-Business. Le Groupe contribue à la réussite des projets à forte valeur ajoutée des entreprises et accompagne ses clients dans des domaines d’innovation tels…

En savoir plus >

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée par Business & Decision, responsable de traitement, aux fins de traitement de votre demande et d’envoi de toute communication de Business & Decision en relation avec votre demande uniquement. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.