Revue de presse Data & Digital – Avril 2020

29 avril 2020 Modifié le 30 juin 2020

Quelles sont les actualités marquantes des secteurs de la Data et du Digital ce mois-ci ? La pandémie de Covid-19 reste bien sûr la principale actualité du moment pour tous et dans tous les secteurs. Au programme : l’IA française part à la chasse au coronavirus, des chercheurs demandent un meilleur contrôle de l’éthique des IA, la nécessité d’agréger les projets de Data Science liés au coronavirus, le Royaume-Uni veut doter ses espions d’intelligence artificielle, les explications du PDG d’Inria pour mieux comprendre les enjeux du « Contact tracing »…

Revue de presse Data & Digital - Avril 2020

1. L’IA française part à la chasse au coronavirus

L’intelligence artificielle s’est invitée dans la recherche médicale sur le Covid-19. La Chine et les États-Unis ont été parmi les premiers pays à recourir à l’IA pour répondre à l’urgence scientifique. La France est loin de faire pale figure dans cette guerre de position avec plus de 30 études visant à développer des traitements contre le Covid-19 sur un total de 860 à travers le monde.

L’Institut Pasteur expérimente ainsi le Deep Learning pour aiguiser le pronostic du Covid-19. Et la medtech Eden-Ash planche sur un scanner thoracique intelligent pour détecter les personnes vectrices du virus.

A lire sur Le Journal du Net

07 juillet
2020

Participez à notre nouvelle série de webinars

Développez vos connaissances #Data & #IA en 45′ chrono, inscrivez-vous !

2. Des chercheurs demandent un meilleur contrôle de l’éthique des IA

Près de 60 chercheurs d’institutions, d’entreprises, américaine et européenne spécialisés autour de l’IA (Stanford, Oxford, Google, Berkeley, Intel, l’École Normale Supérieure de Paris) ont publié le 15 avril un rapport prônant une technologie plus fiable et plus éthique. Une publication qui émane d’un constat : l’éventail d’IA et d’applications de cette technologie s’élargit tous les jours et s’intègre petit à petit dans le quotidien. Cette prolifération est encore peu réglementée et selon eux encadrée par trop peu de normes.

Parmi leurs propositions se trouve la mise en place d’un “bias bounty”, à l’instar des bug bounty dans la sécurité informatique.

A lire sur Le Siècle Digital

3. Coronavirus : une agrégation des projets de data science est nécessaire

L’intelligence artificielle, et plus largement la Data Science, est perçue actuellement comme une aide précieuse pour lutter contre le coronavirus. La crise sanitaire en cours a ainsi donné lieu à une prolifération d’initiatives portées par des éditeurs, des Data Scientists, des chercheurs, des universités et des médecins. Des projets d’information du public, de partage de données, se sont également multipliés.

Or, malgré les initiatives bénévoles issues d’associations et les pierres à l’édifice déposées par les éditeurs, il demeure difficile de suivre et de coordonner les efforts. Et pourtant c’est le but affiché de la plupart des projets.

A lire sur LeMagIT

4. Le Royaume-Uni veut doter ses espions d’intelligence artificielle

D’après un rapport basé sur des sources proches des renseignements britanniques, le Royaume-Uni compterait munir ses propres espions d’intelligence artificielle afin de lutter contre les cyberattaques basées sur l’IA.

Si cette technologie permet de réaliser de formidables avancées dans le domaine de la science ou de la santé, elle représente aussi une nouvelle arme pour les cybercriminels. Les cyberattaques basées sur l’IA vont se multiplier au fil des années à venir, et notamment à l’encontre des systèmes politiques. L’une des futures menaces à craindre pourrait être celle des Deep Fakes, les vidéos falsifiées d’une personne.

A lire sur LeBigData.fr

5. « Contact tracing » : Bruno Sportisse, PDG d’Inria, donne quelques éléments pour mieux comprendre les enjeux

Le monde du numérique s’est rapidement pleinement mobilisé dans la lutte contre le Covid-19. De nombreux chercheurs, développeurs et entreprises se sont ainsi engagés aux côtés des personnels soignants et des médecins qui travaillent sur des solutions médicales (vaccins et traitements), pour leur apporter leurs compétences et leurs expertises.

Parmi les projets, la question du « traçage numérique » (« contact tracing ») est au cœur des préoccupations depuis les annonces ministérielles d’un travail mené pour construire le prototype d’une application française, STOPCOVID, dans le cadre d’une stratégie globale de déconfinement. Le leadership du projet, qui associe acteurs publics et privés, a été confié à Inria.

A lire sur Inria.fr

Business & Decision
Business & Decision
Business & Decision

Groupe international de consulting et d'intégration de systèmes (CIS), leader de la Business Intelligence (BI) et du CRM, acteur majeur de l'e-Business. Le Groupe contribue à la réussite des projets à forte valeur ajoutée des entreprises et accompagne ses clients dans des domaines d’innovation tels…

En savoir plus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée par Business & Decision, responsable de traitement, aux fins de traitement de votre demande et d’envoi de toute communication de Business & Decision en relation avec votre demande uniquement. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.