Revue de presse Data & Digital – Avril 2021

27 avril 2021 Modifié le 27 avril 2021

Quelles sont les actualités marquantes du secteur de la Data, de l’IA et du Digital ce mois-ci ? Au programme : l’arrivée de Luc Julia chez Renault, l’Union européenne pose les bases d’une règlementation sur l’usage de l’IA, le Cloud public en forte croissance en 2021, la mairie de Barcelone souhaite favoriser une utilisation éthique de l’intelligence artificielle, l’organisme européen de protection de la vie privée estime que la reconnaissance faciale devrait être interdite, manifeste pour une exploitation intensive et responsable des données et de l’IA

Revue de presse Data & Digital - Avril 2021

1. Le spécialiste de l’intelligence artificielle Luc Julia est nommé directeur scientifique chez Renault

Luc Julia, co-créateur de Siri et qui travaillait jusqu’à lors chez Samsung Electronics, va rejoindre Renault en tant que directeur scientifique. Ce spécialiste français de l’intelligence artificielle reconnu aura pour objectif d’aider le constructeur automobile à déployer sa stratégie en matière d’innovation.

« En nous appuyant sur mon expertise en matière d’interfaces homme-machine et d’objets connectés, nous développerons de nouvelles expériences uniques pour nos clients à bord et hors de leurs véhicules », a déclaré Luc Julia dans un communiqué.

A lire sur L’Usine Digitale.

2. L’Union européenne pose les bases d’un RGPD de l’IA

Mercredi 21 avril, la Commission européenne a rendu sa proposition de règlement pour encadrer l’usage de l’intelligence artificielle. Elle souhaite que soit mis en place des règles pour une intelligence artificielle « digne de confiance », « éthique », « centrée sur l’humain, durable, sûre [et] inclusive ».

Les propositions doivent maintenant être soumises au Parlement européen et au Conseil de l’Union européenne.

A lire sur LeMagIT.

3. Cloud public : la croissance toujours plus forte en 2021

Le marché mondial du cloud public devrait franchir les 332 milliards $ en 2021. C’est ce que prévoit le Gartner, estimant que les réticences des entreprises concernant la migration de charges de travail critiques dans le cloud auraient été surmontées.

La généralisation du travail et de l’enseignement à distance qui ont été fortement amplifiés ont favorisé le passage des investissements du datacenter vers le cloud.

A lire sur Silicon.fr.

4. Comment la mairie de Barcelone souhaite favoriser une utilisation éthique de l’intelligence artificielle

La mairie de Barcelone souhaite développer l’utilisation de l’intelligence artificielle permettant d’améliorer le quotidien des habitants de la ville. Parmi les exemples d’applications locales : utilisation de l’IA dans le traitement de données issus des caméras thermiques sur les plages, classification automatique des plaintes…

Des usages dont la ville souhaite garantir le fonctionnement éthique des algorithmes d’IA actuels et à venir, avec la mise en place de 20 mesures pour s’en assurer. Ces mesures devraient être déployées avant 2023.

A lire sur ActuIA.

5. L’organisme européen de protection de la vie privée estime que la reconnaissance faciale devrait être interdite

L’organisme européen de protection de la vie privée estime que l’utilisation de la technologie de reconnaissance faciale devrait être interdite. La déclaration intervient quelques jours après la proposition de règles sur l’utilisation de l’IA, établie par de la Commission européenne.

« Une approche plus stricte est nécessaire étant donné que l’identification biométrique à distance, où l’IA peut contribuer à des développements sans précédent, présente des risques extrêmement élevés d’intrusion profonde et non démocratique dans la vie privée des individus », a déclaré  le Contrôleur européen de la protection des données (CEPD) dans un communiqué.

A lire sur Developpez.com.

6. Manifeste pour une exploitation intensive et responsable des données et de l’IA

Exceptionnellement, nous vous proposons un 6ème article « bonus » dans cette revue de presse mensuelle.

Toutes les organisations génèrent, collectent et stockent des données… mais elles n’en exploitent en moyenne que 32%. C’est ce que révélait l’étude IDC/Seagate Technology, Rethink Data, 2020.

Ces chiffres révèlent surtout que les organisations ne dégagent pas assez de valeur des données et que la compétitivité des entreprises peut être augmenté, même en période de crise. C’est ce que défend Mick Lévy, notre directeur de l’Innovation Business, dans son ouvrage « Sortez vos données du frigo – Une entreprise performante avec la data et l’IA », qui plaide pour une exploitation intensive et responsable des données et de l’IA.

A lire sur Le Journal Du Net.

Business & Decision
Business & Decision

Groupe international de consulting et d'intégration de systèmes (CIS), leader de la Business Intelligence (BI) et du CRM, acteur majeur de l'e-Business. Le Groupe contribue à la réussite des projets à forte valeur ajoutée des entreprises et accompagne ses clients dans des domaines d’innovation tels…

En savoir plus

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée par Business & Decision, responsable de traitement, aux fins de traitement de votre demande et d’envoi de toute communication de Business & Decision en relation avec votre demande uniquement. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.